Le numérique pas si virtuel #29 mai 2021

Aujourd’hui, les technologies de l’information et de la communication (TIC) sont responsables d’au moins 6 % de la consommation électrique mondiale, ce qui correspond à environ 3,5 % des émissions mondiales de CO2 liées à l’énergie. Le numérique participe aussi à l’épuisement des ressources naturelles, notamment en matière de métaux et de ressources rares. 
Nous en parlons avec Francoise Berthoud, ce matin au Miroir des sciences.

Ingénieure de recherche au CNRS, à Grenoble. elle a créé Ecoinfo, un groupement de service du CNRS qui milite pour une informatique responsable. Elle est notre invitée ce matin au Miroir des sciences.
Au cours de l’émission, nous lui présentons Valence Cristiani. Doctorant en cybersécurité, il a tenté d’expliquer son sujet sur les failles de la cryptographie en chanson. Et c’est assez réussi !
En fin d’émission, la chronique de Rafael Varella.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :