Pleureuses : Le clin d’oeil de Béa Carilou


Nous partons à la découverte d’une œuvre artistico-scientifique émouvante, transparente et qui prend vie au passage de gouttes d’eau, comme par magie… ou plutôt, grâce à la chimie !

Et qui mieux que l’auteur, Samuel Bianchini, professeur à l’école des arts décoratifs de Paris, pour nous décrire comment, avec ses complices chimistes de Saclay, il a créé Pleureuses, un étrange tryptique à la larme facile qui sera exposé dans la crypte d’Orsay, dans l’Essonne, du 18 novembre au 11 décembre.

Rendez-vous donc à la crypte d’Orsay 4 avenue Saint Laurent à Orsay, à 30 minutes au sud de Paris par le RER B ou la nationale 118, du 18 novembre au 11 décembre.

Voyez plus de détail sur l’exposition sur : http://www.mairie-orsay.fr/les-expositions-de-la-crypte.html#expositions
Samuel Bianchini était au Miroir des sciences, le jeudi 27 octobre 2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :