Chronique aérienne – Jean-Marc Galan – 4 décembre 2015

Jean-Marc Galan, producteur de Recherche en cours sur Aligre FM, vient nous parler des aventuriers aériens du Mont Blanc qui ont réussi leur exploit grâce à Internet. 

J’ai sélectionné un autre homme volant. Reconnaissez-vous cette voix ?

>>> 1- Bertrand Piccard mp3

Cette voix c’est celle de Bertrand Piccard, mentor charismatique du projet Solar Impulse, l’avion solaire.

Exploit technique, oui sans doute.

Exploit médiatique oui, clairement. Vous n’avez pas pu le rater. Couverture mondiale pour cet événement.

Je méditais là-dessus quand je me suis rappelé un autre exploit volant… Nous sommes le 19 aout 2012 quelque part au dessus du Mont Blanc… écoutez :

>>> 1- STephane Boulenger.mp3

Vous venez d’entendre Stéphane Boulenger, fraiseur/tourneur, et parapentiste pendant son temps libre. Comme une centaine de ses copains, il a réussi le 19 aout 2012 à se poser en parapente au sommet du mont Blanc. Stéphane et ses copains ont décollé de la vallée de Chamonix… et ils ont réussi en exploitant les ascendances thermiques à remonter lentement jusqu’au sommet.

Ce n’est possible que grâce à une météo exceptionnelle…C’était déjà arrivé, en 2003, 7 parapentistes de haut niveau avait réussi le posé sur le mont blanc. On est 9 ans plus tard… et là ils ne sont pas 7 mais… plus de 100 pilotes…C’est précisément cela qui m’a étonné :

Qu’est-ce qui a permis la démocratisation d’un tel vol ?

J’ai trouvé très rapidement la réponse à ma question sur les forum de parapente : 1 semaine avant… l’info commençait à circuler: « Les prévisions météo pour le we prochain sont favorables pour un survol du Mont Blanc… » S’en est suivi une avalanche de discussions : Quel est le meilleur endroit pour décoller ? le meilleur cheminement ? l’heure la plus favorable ??… Ceux qui savaient, ont partagé leur expertise, leur science de la montagne, de l’aérologie.

Une semaine plus tard, dimanche 19 aout 2012 au matin, plus d’une centaine de pilotes, français, italiens, étaient près à tenter et réussir le vol de leur vie. Ce n’était pas tous des champions, certains étaient des pilotes lambda, simplement là au bon moment, au bon endroit.

Bertrand Piccard et Stéphane Piccard volent tous les deux grâce au soleil. Mais les similitudes s’arrêtent là. Bertrand Piccard vol grâce à ’une équipe d’ingénieurs mais surtout grâce à une machine à communiquer hyper-efficace qui permet le financement du projet. Un projet typique du 20e siècle…

Stéphane, lui, fait le vol de sa vie grâce aux infos glanées sur le net. Grâce à l’intelligence des foules, l’intelligence de ses pairs. Un vol « peer to peer ». Une histoire typique du 21e siècle.

Bref, en tout cas Stéphane, Bertrand, Clémentine, Adrien, merci de partager avec nous pauvre rampant votre rêve d’Icare à vous…

On en a bien besoin par les temps qui courent…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :