Notre sélection pour la Fête de la science 2015

fete_de_la_science_2015Comme chaque automne, si vous avez envie d’avoir votre over dose de culture scientifique ou pas, vous allez pouvoir vous faire plaisir.

Pour commencer, demain et après-demain auront lieu les journées du patrimoine, ensuite se tiendra la nuit des chercheurs le 25 septembre et du 7 au 11 octobre c’est la fête de la science à Paris. Entre ces deux événements, pour ceux qui ne seraient pas rassasiés, voilà que depuis cinq ans, EDF a lancé les journées de l’industrie électrique et ouvre plus de 60 de ses sites nucléaires et de recherche les 3 et 4 octobre. Heureusement qu’après cette avalanche d’émotions « neuronales », vous pourrez vous remettre en titillant vos papilles lors la semaine du goût du 12 au 18 octobre. Je ne sais pas vous, mais de mon côte, cela me fera beaucouuuup de bien. Pour la fête de la science, comment faire son choix de visite ou de conférence ?? On vous dit tout de suite que presque tout le monde est calé sur les thèmes de la lumière puisque c’est l’année éponyme décrétée par l’UNESCO ou du climat avec la graaande conférence internationale COP21 à Paris en décembre. Bien que fin août, j’ai lu qu’il manquait de l’argent pour l’organiser mais restons optimiste. Revenons à la fête de la science, je vous conseille d’aller voir sur le site officiel : «fetedelascience.fr» ça c’est facile à retenir

Halle aux farines, rue Thomas Man, Paris

Moi j’ai prévu d’aller faire un tour à Paris Diderot, à l’ancienne Halle aux Farines rue Thomas Mann, c’est proche de la BNF. D’ordinaire, les chercheurs vous parlent de neutrinos, de vide quantique, de nanosatellites, d’ondes gravitationnelles. Tout cela est bien banal ! Mais Paris Diderot, ce n’est pas que des sciences. Du coup l’université en profite pour prendre au pied de la lettre le mot ‘Lumière’ et aborde le siècle des Lumières avec ses philosophes. J’ai noté cette conférence, le mercredi 7 octobre à 11h sur la façon dont Diderot, philosophe des Lumières s’il en est, traite de l’inhumanité de l’esclavage dans son Encyclopédie. Vous voyez qu’on peut parler de la lumière tout en restant loin des photons.

Au même endroit, on vous propose une expo de contes du 17e au 19e siècle. Le programme nous dit « Au fil des extraits de textes apparaissent des objets sources de lumière, à une époque où la « fée Electricité » n’est pas encore entrée dans le quotidien », Et pour ceux qui ne seraient rassasiés, allez faire un tour au village des sciences sur le campus de Jussieu. là : je vous le donne en mille le thème c’est le climat. Mais le climat et ses enjeux sont abordés de plein de manières différentes.

Que vous intéressiez à la physique ou à la philosophie ou bien à l’art et pourquoi pas à tous ces sujets, vous devriez trouver de quoi faire plaisir à vos neurones.

Le thème graphique du festival Pariscience 2015

Octobre, c’est aussi le rendez-vous parisien du film scientifique. L’affiche officielle du festival Pariscience est assez téléphonée, si vous me permettez l’expression. Je veux dire par là qu’ils ont traité le sujet sans ellipses et sans ambage. Sur l’affiche, c’est une rétine, un œil quoi, sauf qu’au centre, il y a la Terre. Ben oui, parce que le festival, cette année se consacre à quoi ? A la lumière et au climat. Pas subtil l’image mais bien vu pour surfer sur l’actualité. C’est du 1er au 6 octobre 2015, au Jardin des plantes. Tout le programme est sur pariscience.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :