La liste rouge des espèces en voie de disparition

La chronique de Vincent Le Hen : retour sur le congrès pour la biodiversité de l’Union internationale pour la conservation de la nature qui a eu lieu début septembre à Marseille ; liste rouge des espèces en voie de disparition et de la recommandation de protection de 80 % de l’Amazonie d’ici 2025.

Lire la suite « La liste rouge des espèces en voie de disparition »

Garçons et filles font-ils bon ménage ? #18 septembre 2021

On n’y échappe décidément pas. A l’heure où l’on parle tant d’égalité des sexes, ça reste un peu compliqué d’être une princesse et une motarde tout à la fois !!

Si, si c’est vrai. Chiffres à l’appui, nous allons décoder les stéréotypes.

Il parait qu’au lycée les filles font plutôt des lettres tandis que les garçons s’orientent de préférence vers l’informatique et la physique. Et qui joue au ballon dans la cour de récrée en CE2 ?

Nous recevons Sandrine Menduni, référente égalité et Déléguée académique à la vie lycéenne et collégienne au Rectorat de Grenoble et Clémentine Masson, infirmière et chargée de mission égalité, également dans l’académie de Grenoble.

Rafale Varella est avec nous. De quoi nous parlerez-vous dans votre chronique, Rafael ?

(les femmes dans l’informatique)

Et en fin d’émission, un détour à Fontaine pour les journées européennes du patrimoine avec Xabi en direct sur place, c’est ce week-end à ne pas manquer.

Enseigner le choc du 11 septembre 2001 #11 septembre 2021

Le 11 septembre 2001 des avions de ligne détournés par des terroristes frappaient de plein fouet le centre de New-York. Les tours jumelles du fameux World Trade Center s’effondraient sur elles même. 
Ce jour-là, ce sont en fait quatre avions ont été détournés sur les deux tours du World Trade Center, le Pentagone et en direction de Washington.
2977 personnes meurent le jour même des conséquences de ces attaques. 
L’évènement brutal semble faire vaciller la première puissance mondiale, en tout cas, pour nous occidentaux, le pays leader du monde dit libre.

Pour en parler et surtout pour évoquer la façon dont cet évènement a pu impacter la façon d’envisager l’histoire et la géopolitique et comment on l’enseigne aujourd’hui, je reçois Mourad Chabbi professeur à Grenoble-Ecole de Management. Il est politiste de formation et possède un doctorat en sciences politiques. Il est spécialiste du Moyen Orient et de l’Afrique du Nord.

Également avec nous, et c’est un plaisir de le retrouver pour cette nouvelle saison, Damien Bouëvin, fondateur du biolab de Grenoble, Nemeton. Il nous explique comment l’internet des objets et l’intelligence artificielle permettent de suivre le comportement des animaux et d’anticiper des situations à risque.

Et en fin d’émission, zoom sur un des évènements isérois des journées européennes du patrimoine, le week-end prochain : journée médiale à Fontaine, le 18 septembre.

Les oiseaux migrateurs, sentinelles des tsunamis et tempêtes tropicales ? #11 septembre 2021

La chronique de Damien Boëvin, fondateur de Nemeton, le biolab de Grenoble

Je vais vous parler d’oiseaux connectés dans le pacifique sud qui servent à prédire des séismes.

Mais avant cela, nous allons faire un petit retour en arrière dans le temps. Nous sommes le 4 février 1975 à 19h35. Un séisme de magnitude 7.5 frappe la ville de Haicheng dans le sud-est de la Chine. Sur les plus d’1 millions d’habitants et d’habitantes que compte la ville, seules 2000 personnes trouveront la mort car pour la première et unique fois pour le moment, l’humanité a réussi à prédire un séisme avec succès.

Lire la suite « Les oiseaux migrateurs, sentinelles des tsunamis et tempêtes tropicales ? #11 septembre 2021 »

Intelligence artificielle : fabrique d’irresponsabilité ? #26 juin 2021

Ismael Al Amoudi est professeur de théorie des organisations à Grenoble Ecole de Management. Il y dirige le centre d’ontologie sociale.

Il s’est intéressé aux questions de responsabilité qui ont émergés avec l’avènement de l’intelligence artificielle. On dit parfois, pour stigmatiser l’Adminitration (avec un grand A) qu’elle est une machine à fabriquer des décisions dont personne n’est véritablement responsable une fois qu’elles sont mises en œuvre. C’est un peu ce problème que soulève Ismael Al Amoudi dans sa conférence Midi Minatec que nous retransmettons dans le cadre du partenariat entre Radio RKS et Minatec.

On s’appuie sur des applications d’intelligence artificielle pour accélérer les prises de décisions. Mais ces décisions sont elles explicables et soumises au débat ?

« C’est un problème car cela génère des décisions irresponsables », estime Isamel Al-Amoudi 

On commence par un petit rappel pédagogique sur l’intelligence artificielle. Le Deep Machine Learning, ce sont des algorithmes qui s’auto transforment. Vous allez voir que tout est simple quand c’est un sociologue qui vous l’explique. Ismael Al Amoudi, professeur à Grenoble Ecole de Management

A toute vapeur : les machines thermiques #19 juin 2021

Nicolas Tauveron, Expert Sénior au Laboratoire des systèmes solaires et thermodynamiques, au CEA, à Grenoble est l’invité du Miroir des sciences, ce samedi.
D’après Richard Faynman, un des physiciens les plus brillants du XXème siècle, la machine thermique est « un des très rares cas ou l’ingénierie a permis de faire avancer la théorie scientifique ». Le plus souvent, c’est la connaissance scientifique qui apporte des possibilités de nouvelles inventions. Mais dans le cas des machines thermiques, c’est l’inverse qui s’est produit. L’Homme a su maitriser le feu pour en faire son allier et en tirer sa force artisanale puis industrielle. Une émission pour les grosses cylindrées au Miroir des sciences.
Également au programme un aperçu de deux évènements auxquelles vous pouvez participer aujourd’hui et ces jours prochains :
– Le mercredi 23 juin, c’est la journée internationale des femmes ingénieures. Nous en parlons avec Sandrine Maubert, directrice adjointe de l’institut de recherche technologique Nanoelec.
– Ce week-end, ce sont les journées européennes de l’archéologie. Nous en parlons avec Christel Fraisse, archéologie et chargée du développement culturel et de la communication en Auvergne Rhône-Alpes, à l’Institut nationale de recherches archéologiques préventives.

De Hedy Lamar aux femmes ingénieures #19 juin 2021

Elle est la seule femme au monde à pouvoir se targuer d’avoir à la fois une étoile sur Hollywood Boulevard et son nom inscrit au prestigieux Hall of Fame américain des inventeurs. C’était l’une des actrices les plus populaires de sa génération, « la plus belle femme du cinéma », disait-on même. Mais outre sa beauté et sa carrière sur le grand écran, c’est pour un autre fait d’armes qu’Hedy Lamarr aura marqué l’Histoire : une petite idée qui lui est venue pendant la Seconde Guerre mondiale et qui, quoique bien plus tard, révolutionnera les technologies de communication sans fil. Il s’agit d’un principe de codage des transmissions toujours utilisé pour le positionnement par satellites (GPS, etc.), les liaisons chiffrées militaires ou dans certaines techniques Wi-Fi.
Le 23 juin prochain, mercredi, a lieu la journée internationale des femmes ingénieurs. 
Hedy Lamarr n’est pas la seule femme à avoir marqué l’épopée des technologies. Il y a la dynastie des Curie bien sûr. Mais aussi les inventrices de tout poil. Ce sont des femmes qui ont inventé la scie circulaire, le périscope, l’essuie-glace et le radeau de sauvetage !!
Rendez vous mercredi, le 23 juin, pour la journée internationale des femmes ingénieures. Vous pouvez vous inscrire sur irtnanoelec.fr
Sandrine Maubert, directrice adjointe de l’institut de recherche technologique Nanoelec à Grenoble, nous en parle, au Miroir des sciences.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑